fbpx

Copywriting : les bonnes pratiques à adopter pour augmenter vos ventes !

Vous appliquez méthodiquement la formule de copywriting AIDA pour booster vos ventes et pourtant ! Votre taux de conversion stagne, voire pire, dégringole.

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul dans ce cas. Le copywriting est une discipline qui s’apprend par la pratique. Il ne suffit pas d’appliquer une formule théorique pour enjouer vos lecteurs.

En complément des fameuses méthodes de copywriting, certaines bonnes pratiques sont connues pour démultiplier l’efficacité de vos rédactions (landing page, page de vente, site internet etc).

Les voici.

 1) Transportez votre lecteur dans une histoire envoutante…

Le storytelling, autrement dit l’art de raconter des histoires est une arme redoutable pour convaincre. Tout le monde adore lire des histoires. C’est un moyen très efficace pour susciter des émotions chez votre lecteur. Surtout que ce sont ces émotions qui l’inciteront à passer à l’achat.

Prenons un exemple. Si vous avez le choix entre :

  • Une lettre de vente d’une page qui présente un produit révolutionnaire mais au contenu indigeste (termes trop techniques, manque d’aération, phrases à détour et j’en passe)
  • L’histoire de Marc qui explique comment il utilise au quotidien ce produit et comment celui-ci a révolutionné la manière de travailler de son entreprise malgré quelques difficultés.

Votre choix sera vite fait !

Ainsi, vous devez structurer votre histoire comme un auteur le ferait. Dans un conte, l’histoire n’est jamais toute rose. Le héros a des ennemis. Et bien souvent rien ne se passe comme prévu. Alors faites appel à votre créativité pour subjuguer vos lecteurs !

2) Pensez toujours aux éventuelles objections…

Pour booster vos ventes, vous devez répondre aux objections de vos lecteurs avant qu’eux même n’y ait pensé.

Pour cela, la première étape d’un bon copywriter consiste à réfléchir sur toutes les éventuelles objections de votre produit / service. Cherchez la petite bête / le point noir de votre offre. Qu’est ce qui pourrait freiner à l’achat ?

La seconde consiste à transformer ces objections en arguments phares. Un des meilleurs moyens de le faire est notamment de citer une objection dans un titre. Le lecteur se dira sûrement : « c’est exactement ce que je me demandais » et lira avec attention votre défense. Il va de soi que votre réponse doit être convaincante, envoutante, presque magique.

Vous pouvez également ajouter des garanties, « satisfait ou remboursé » ou une FAQ pour rassurer vos lecteurs.

 3) Choisissez avec précaution vos titres…

L’élément déclencheur est votre titre. Il doit être accrocheur et intrigant.

Pour rappel : environ 80 % des gens ne lisent que les titres. Si votre titre n’est pas suffisamment accrocheur, votre lecteur ne prendra même pas la peine de lire votre discours.

C’est tragique compte tenu du temps engagé mais c’est ainsi !

Si vous voulez savoir comment transformer votre titre en un réel élément déclencheur, cliquez ici.

4) Simplifiez vos phrases…

Votre lecteur doit pouvoir d’un simple coup d’œil comprendre le sujet de votre rédaction.

Alors :

  • Privilégiez des phrases courtes (sujet-verbe-complément)
  • Ponctuez au maximum votre rédaction. Laissez des espaces.
  • Boycottez les conjonctions de subordination (que, puisque, comme etc) et pronoms relatifs (que, qui, dont)
  • Coupez vos phrases trop longues en 2.

 

5) Utilisez ces tournures…

Comme je vous le disais, certaines tournures de phrase sont à éviter. En revanche, d’autres sont à privilégier.

Par exemple, le mot « Comment » dans un titre attire l’œil et la curiosité des lecteurs. Ceux-ci voudront à tout prix connaître la suite de la phrase. De ce fait, ils cliqueront ou poursuivront leur lecture.

De même, il est connu que la présence du mot « erreur » dans un titre ou bien tout simplement un titre mystérieux auront d’avantage tendance à pousser au clic. La raison est toute simple : leur curiosité étant attisée, vos lecteurs veulent absolument connaître le fin mot de l’histoire.

 

6) Soulignez vos témoignages…

Vos lecteurs sont convaincus par votre produit / service. Ils veulent vous faire confiance… Mais au fond d’eux, un doute subsiste. Alors quoi de plus rassurant que de mettre en avant des témoignages de vos clients ?

Les témoignages font partie des preuves sociales que j’ai abordé dans cet article.

L’objectif est de généraliser la preuve de l’efficacité de votre produit/service. Votre produit / service n’a pas été jugé comme exceptionnel par une seule personne généreuse, mais par beaucoup d’autres clients, il ne s’agit plus seulement de chance.

C’est le dernier élément dont a besoin votre lecteur pour passer à l’achat.

Go

En résumé

Devenir un bon copywritter ne s’improvise pas. C’est à force de tester différents styles rédactionnels et d’analyser les retours des visiteurs que vous y parviendrez.

Tout comme le Growth Marketing, cette discipline se maitrise grâce à l’enchainement de tests, de phase d’échec, de succès et de réitération. Le copywriting n’est pas une compétence qui s’apprend par cœur. Vous devez la pratiquer sans relâche pour la maîtriser. C’est d’ailleurs pour cette raison que c’est une compétence rare et particulièrement recherchée.

Vous aimerez aussi 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Landing page

EBOOK OFFERT: Le guide des landing pages



Téléchargez notre tutoriel visuel pour apprendre à créer des landing pages efficaces.

Téléchargez votre guide ici : www.google.com

Mise à jour iOS14

EBOOK OFFERT: Le guide de survie iOS 14.3 sur Facebook Ads



Indispensable pour tous les annonceurs qui veulent continuer à utiliser Facebook

Téléchargez votre guide ici : www.google.com

EBOOK OFFERT: Le guide de la publicité Facebook



Téléchargez notre tutoriel visuel pour apprendre à créer des Facebook Ads impactantes.

Téléchargez votre guide ici : www.google.com